À propos

Qui est donc Nancy Kawaya ?

De vous à moi,

Chers vous qui êtes ma source d’inspiration,
Voici, de moi qui aime les mots et la prose,
Des réflexions sur un monde gris que je voudrais rose
De la plénitude au vide total, l’amour, l’espoir, la folie, le frisson
Ces sensations qui nous traversent ramenant tantôt des larmes, tantôt des rires.

J’immortalise les sujets qui m’ont touchés
Pour vous toucher à mon tour.

Mais encore… ?

Je me suis longtemps définie, du coup, j’ai plutôt le sentiment qu’il est temps pour moi de retirer toutes les étiquettes que j’ai posées ou laissées d’autres poser sur moi.

Je dirai donc que je suis en train de « devenir » ou d’incarner la personne que je devais être en venant sur terre. Je ne peux me résoudre à me définir, car je me détesterais de me limiter et de manquer d’expérimenter mon « pourquoi ».

En attendant, je peux dire que j’ai 31 ans et je suis maman de 3 enfants. Je suis née et j’ai vécu au Katanga, plus précisément à Likasi, les 10 premières années de ma vie.

Il y a encore plein de choses, mais je vous laisse découvrir, si j’en dis trop, vous risquez de ne pas être surpris et moi, j’adore les surprise. Nancy Kawaya: avec ma plume, je m'engage aussi pour l'Afrique

Je suis également l’auteure de deux livres ; « Ma vérite » et « Au-delà des apparences«  que vous trouverez sur Amazon et d’un troisième, « je vais l’heure dire pourquoi j’ai décidé de me réveiller à 4h30 du matin« , qui est prêt mais qui se fait attendre. Il vous sera bientôt possible de le pré-commander.

Ne manquez pas de vous inscrire à la newsletter pour ne pas manquer la sortie du dernier livre et bien d’autres surprises que je prépare!

Pour découvrir en image, un peu de mon univers, je vous invite à visiter ma galerie et à me suivre sur mes réseaux sociaux.

 

Je vous laisse sur cette vidéo qui explique un peu comment je me suis transformée afin, entre autres, d’avoir le courage d’écrire sans avoir peur d’être jugée. Je n’ai jamais osé partagé cette vidéo, mais aujourd’hui, le 10 septembre 2018, j’ai décidé de la dévoiler et de l’ajouter ici. 


Disons donc que je suis passionnée par les mots et je suis sensible à leur écho

Que les lire et les écrire me permet parfois de fuir sans avoir à partir

Je reste, car je sais qu’ensemble on peut rendre ce monde céleste

Tu sais, comme moi, que les petits gestes peuvent faire une immense différence

Restons connectés !

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

Close