Qu’est-ce que la charge mentale de la femme?

charge mentale de la femme

Avez-vous déjà entendu parler de la charge mentale ? Ne vous en faites pas, si vous n’en n’avez pas encore entendu parler. Vous vous y reconnaîtrez de toute façon parce que la charge mentale dépeint avec beaucoup de réalisme la femme d’aujourd’hui; obligée de penser à toute l’organisation de la vie de famille, la lessive, les courses, les fêtes d’anniversaire, bref à tout et tout le temps.

« Si la femme a reçu à peu près les mêmes avantages que l’homme, l’homme n’a pas reçu en échange tous les inconvénients, ou disons toutes les charges, qui pèsent sur la femme ». Jean d’Ormesson Cliquez pour tweeter

Qu’est-ce que la charge mentale ?

On appelle charge mentale les heures d’activité mentale qui vont résulter de la gestion et du bon fonctionnement familial au quotidien. Et bien sûr, je ne vous apprends rien si je vous dis que cette charge est confiée majoritairement et même ‘automatiquement’ à la femme au sein du ménage.

Nous ne parlons même pas encore de nos exigences culturelles respectives. Les africains, pour parler de ce que je connais, sont très attachés à leurs coutumes et même si celles-ci représentent, d’une manière ou d’une autre, une contradiction avec la vision de la société « occidentale ». On peut clairement constater qu’il y a au sein du ménage des tâches réservées aux hommes et aux femmes et cela varie selon les uses et coutumes. Maintenant, les choses changent parce que la réalité ne permet pas à certaines coutumes d’exister ou du moins, pas comme autrefois. Je ne m’imagine même pas la vie à l’époque où la femme était une sorte de servante, interdite de s’émanciper. Maintenant, les anciens semblaient s’y retrouver mieux que nous aujourd’hui. Il y a des tas de questions à se poser. Est-ce que la modernité nous a vraiment libéré ? Comment l’émancipation de la femme impacte-t-elle l’homme ?

L’avenir nous en dira plus ! En attendant, à chacun de se faire une opinion…

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=qjlrMZaA45Q[/embedyt]

Quelle est votre part de charge mentale au sein du couple ?

Que vous soyez une femme ou un homme, en couple ou célibataire, marié.e ou divorcé.e,… chacun peut être concerné par une surcharge. Si l’on en parle de plus en plus, c’est aussi parce qu’à force, la charge mentale peut entraîner un burn-out!
Certains hommes en ont même après le féminisme, ils prétendent que cela nous éloigne de plus en plus de nos traditions et vont jusqu’à accuser le féminisme de semer la pagaille au sein du couple car les rôles sont “déséquilibrés” et avec pour conséquences que la famille est de plus en plus déstabilisée. Mais vous, qu’en pensez-vous ? Finalement il s’agit de savoir ce que nous pensons de tout ceci. Ce n’est pas parce que le mot « charge mentale » est nouveau que la charge mentale en elle-même est nouvelle.

LIRE AUSSI :

CES LIVRES AUDIO VONT CHANGER VOS HABITUDES ! 

Peut-être que nous la ressentons de plus en plus parce que nous avons de plus en plus d’occupations en dehors des obligations familiales. Les femmes sont de plus en plus déchirées entre les activités des enfants, la maison, le travail et leurs propres ambitions. La femme moderne n’a pas envie de se tourner les pouces, elle a beaucoup à faire. Cependant, c’est en essayant de faire tout, toute seule qu’elle se perd… et se surcharge mentalement.

Une question: La femme est-elle la plus grande perdante de ce combat pour l’égalité des sexes?

Parce que j’ai le sentiment que nous gagnons toujours plus de droits de faire plus et nous sommes, aujourd’hui plus que jamais, prises au piège.

La psychiatre Aurélia Schneider définit non seulement la charge mentale comme une répartition inégale des tâches ménagères au sein du couple, mais il est plus que révélateur de voir qu’elle l’associe également aux rythmes que nous impose la société au quotidien.
Et dans la foulée, notons que pour ce qui est de penser à une chose tout en faisant une autre, nous les femmes sommes les championnes en titre, loin devant les hommes.

 

Petit Conseil lecture : la charge mentale des femmes

La charge mentale des femmes

Ce livre apporte des réponses claires à des questions telles que : “Comment l’identifier et la repérer ?” ,”Quels sont les moyens à mettre en place pour ne plus se laisser dépasser ?”, “Comment organiser la vie et la survie du couple face à la charge mentale ?”. Vous aimerez aussi la charge mentale vue sur l’aspect historique, sociétal et thérapeutique inédit et original.

Admettez que lorsque l’on parle d’une des pièces maîtresses de la maison, c’est-à-dire, la cuisine, vous imaginerez plus aisément une femme entrain de faire la cuisine ou la vaisselle que l’inverse. Maintenant, prenons une pièce qui symbolise la détente par excellence; le salon et sans effort, vous êtes en mesure d’imaginer monsieur bien installé à regarder un bon film ou un match de foot. Je reconnais avoir poussé sur le discours genré, toutefois, il y a une part de vérité!

Messieurs, on vous voit…

Comment les hommes vivent l’émancipation de la femme?

Si vous me lisez messieurs, permettez-moi de vous chuchoter un secret; rappelez-vous que vous aimez votre partenaire. Vous lui voulez du bien.

Et parce que c'est l'amour qui nous unis, c'est aussi à l'amour de nous guider... et ce, jusqu'à la répartition des tâches ménagères. #ChargeMentale Cliquez pour tweeter

Ce que je veux dire par là ? Ce n’est pas à la société de déterminer la part de chacun.e dans le ménage, c’est à l’amour de le faire. En fin de compte, la société est la somme des hommes et des femmes. Si vous aimez votre partenaire et que vous désirez accorder plus de temps à votre couple – par exemple – et ce ne sont que des idées ; donnez-lui donc un coup de main. Ensemble, en va plus vite et plus loin. Ce sont des gestes qui font la différence et les femmes y sont très sensibles!

C’est super intéressant de prendre en compte les différentes opinions des gens lorsqu’on se pose des questions. C’est la raison pour laquelle j’écris sur Quora. Et j’ai posé une question qui pourrait vous en dire plus sur le genre de pression qui repose sur les hommes et dont les femmes n’ont aucune idée. Il faut quand même considérer que si nous nous sentons incomprises, il est fort possible que les hommes aient aussi le même sentiment.

Retrouvez donc les réponses des quorans sur cette superbe question qui nous ouvre une porte sur ce que vivent les hommes dans se monde où la femme est surchargée…

Quelle est la pression qui repose sur les épaules des hommes et dont les femmes n’ont pas forcément conscience ?

 

Heureusement, il y a des astuces pour se décharger mentalement…

Demander de l’aide en fait partie. Votre conjoint et éventuellement vos enfants peuvent vous soulager et même si nous pensons que tout est mieux fait lorsque nous l’avons fait nous-mêmes, nous devons apprendre à lâcher prise. Ce n’est pas évident, nous sommes toujours convaincues que nous pouvons faire mieux, du coup nous nous retrouvons seules à tout faire. Même dresser la table ! Lorsque j’ai réalisé ce que je me faisais à moi-même, j’ai commencé à faire participer les enfants et cela m’a libéré du temps. Bon, pas des heures non plus mais je suis déjà heureuse de ne plus avoir à enlever la vaisselle de la machine, mettre les assiettes des enfants, comme s’ils n’avaient pas de mains, nettoyer après eux chaque instant,…

LIRE AUSSI :

LA FIDÉLITÉ EST-ELLE TROP COMPLEXE POUR NOTRE ÉPOQUE ?

Et chez moi, Monsieur aussi participe, il sent concerné par la maison. C’est vraiment ça le plus compliqué; faire réaliser à votre partenaire que vous êtes une équipe. De mon point de vue, ce sont des charges qui, faites seules, ne permettent pas au couple de bien s’épanouir, voire, de développer l’esprit de compassion au sein du couple. Je ne parle pas d’une répartition des tâches 50-50 mais de soulager son partenaire de vie au quotidien et par amour.

Aujourd’hui, je suis très fière de voir mes enfants s’activer lorsqu’il faut mettre la table, la débarrasser, placer les assiettes sales dans la machine, essuyer la table… Le pire c’est que ça ne parait pas énorme mais c’est énorme lorsqu’une seule personne doit tout faire. Je vous conseille vivement de vous lancer si vous n’avez pas encore réparti les tâches à la maison. Les enfants aiment aider, ce sont nous les mamans qui les croyons incapables de « bien faire ». Tant que nous les croyons incapables, nous serons toujours surchargées!

Le combat continue et quand c’est fini, comme dirait Stromae, bhein y’en a encore !! >:D

Publicités

Laissez un commentaire