Ces aliments qui soulagent les douleurs liées à la drépanocytose

Ces aliments qui soulagent les douleurs liées à la drépanocytose

Je suis très heureuse de vous présenter ceux deux grandes dames; Suzanne Badiane et Hélène Mavar. En réalité, moi je ne fais que reporter, elles sont à l’initiative de cet article et même de l’émission. J’ai eu la chance de tourner avec les deux femmes le jeudi 02 octobre au Botanic Garden de Meise, plus précisément dans les serres… un coin à visiter!

Elles ont décidé de s’associer pour proposer des aliments dont la valeurs nutritionnelle permet de combattre et soulager les symptômes liés à la drépanocytose et pas seulement. 

Ce fût une très belle association; d’une part, cheffe Suzanne qui prépare et d’autre part, Dr. Hélène Mavar qui commente et explique en quoi les ingrédients sont bénéfiques. 

 

 

En fait, c’est quoi la drépanocytose ? 

La drépanocytose est une affection qui concerne environ 50 millions de personnes dans le monde. C’est une maladie génétique du sang due à une hémoglobine anormale, dite S, et provoquant la déformation des globules rouges. Les principaux symptômes de la drépanocytose sont l’anémie hémolytique, les crises douloureuses et une sensibilité accrue aux infections.

La drépanocytose connaît les taux de prévalence les plus élevés en Afrique où l’on enregistre entre 150 000 et 300 000 naissances homozygotes par an.

Comment guérir la drépanocytose ?

Avant tout, il faut savoir que la drépanocytose est une maladie héréditaire, c’est-à-dire transmise par les parents à leurs enfants et présente dès la naissance.

On ne sait pas encore guérir la drépanocytose, mais il est possible de soulager les douleurs en période de crise, de prévenir au mieux les infections graves, de prendre en charge les complications et surtout de les prévenir avant qu’elles surviennent. 

drepanocytose
source: pcdc.info

Et si je vous présentais mes deux invitées ? 

Cheffe Suzanne Badiane

Suzanne Badiane : Cheffe cuisinier – Fondatrice de “La cuisine de Suzanne”

La cuisine est une passion qui l’anime depuis toujours et qui lui permet d’exprimer ses sentiments et ses émotions dans les plats qu’elle propose à ses convives. Elle fait de la fusion; sa cuisine n’est ni africaine, ni française. Elle est plurielle. Elle est capable de vous faire un cake avec du niébé. Ou des sushis à l’attiéké. 

Si vous lui demandez son secret, elle vous dira « L’amour ». Selon elle, l’amour est l’ingrédient principal d’un plat réussi.

Suzanne Badiane, ou maman Suzanne, comme je l’appelle tendrement, cuisine depuis plus de 30 ans. Sa spécialité c’est la cuisine à la fois gourmande et saine. Elle a fondé La Cuisine de Suzanne et propose des produits du terroir sénégalais.

Elle se spécialise, malgré elle, dans les alicaments. Elle ne cesse d’ailleurs d’inviter les gens à consommer des aliments sains pour éviter les médicaments.

emission-entretemps
Hélène Mavar

Docteur en sciences pharmaceutiques de l’UCL, Pharmacienne de l’ULg.

Elle est originaire de la RDC, passionnée par l’usage des plantes et les médecines traditionnelles africaines. Elle en a fait son métier.

Pendant et après sa thèse, elle a travaillé dans l’industrie des cosmétiques et des compléments alimentaires en recherches et développement, et affaires réglementaires. Depuis quelques années, Elle fait de la consultance dans ces deux domaines.

Maître d’enseignement à l’ULB, elle donne cours en spécialisation en cosmétologie.

Elle est aussi professeur de Pharmacognosie (chimie des substances naturelles pour la santé) et de médecine traditionnelle à l’UNIKIS (Université de Kisangani), et à l’UNH (Université Nouveaux Horizons, à Lubumbashi) où Elle enseigne à la faculté des Sciences de l’alimentation.

En dehors de ce qui touche directement ou indirectement son métier, elle reste à l’écoute de ce qui se fait pour lutter contre la drépanocytose.

Dr Mava lance avec l’équipe AksantiMed, un projet qui vise à lutter contre la contrefaçon de médicaments en Afrique. 

Voici les alicaments qui soulagent les symptômes de la drépanocytose

Recette 1: Pancake de patates douce baobab coulis de Bissau

Quelques explications de Dr Mavar, à la volée 
« Fais à base de gombo frais et poudre, ce qui fait le gluant du gombo va permettre d’augmenter l’immunité et c’est un aliment complet.
La patate douce a un faible index glycémique. Les graines de gombo, riche en protéine. »
Le reste est à découvrir dans l’émission très prochainement !
 

Recette 2: Taboulé de couscous de patate douce

Le reste est à découvrir dans l’émission très prochainement !
 
drepanocytose-patate douce

Recette 3: Suprême de volaille sauce miel Bissap

Le bissap est très riche en acides – riche en antioxydants. 
Le reste est à découvrir dans l’émission très prochainement !
 

L’interview sera très bientôt disponible et vous découvrirez les recettes en détails ! D’ici là, n’hésitez pas à vous abonnez à la chaine youtube de l’émission Entre-Temps !

Je vous laisse sur ces quelques images exclusives du tournage.

Publicités

Laissez un commentaire