La fidélité est-elle trop complexe pour notre époque?

La fidélité, un concept trop complexe pour l’Homme?

Pour certains, la fidélité est un concept, une création pure et simple de la société et nous pouvons dire qu’ils n’ont pas tort ! Il y a des gens qui ont carrément créé le concept de fidélité au pluriel, oui parce que pour eux, c’est possible d’aimer plusieurs personnes à la fois et de . Et toujours selon eux, la monogamie c’est pour les « non-initiés ». Nous ne sommes pas là pour juger, enfin, je crois. Ici, nous posons une réflexion, donc détendez-vous et restez avec moi…

Si la fidélité signifie être dévoué, engagé à un seul être par les liens du mariage, l’infidélité, elle, selon ceux qui la pratiquent, ne l’exclut pas. Une personne fidèle est constante dans ses sentiments, ses affections et ses habitudes. Tout porte donc à croire que pour nous, le hic c’est surtout la constance parce que nous sommes (quand même) des êtres aimants et attachants. Certains hommes allergiques à la notion de fidélité prétendent aussi secourir les femmes seules car « il y a plus de femmes que d’hommes sur terre« . 

Eh oui, les êtres humains semblent tous avoir du mal avec la fidélité et ils ne sont pas les seuls ; nos amis les animaux n’ont pas cette vision de l’engagement non plus, à part quelques-uns tels que les cygnes.

LIRE AUSSI: L’amour virtuel peut-il remplacer l’amour réel ?

La fidélité dans le règne animal

Une étude du magazine « Science » réalisée sur plus de 2500 espèces en 2013 révèle que 9% des mammifères seraient monogames.

Avec des chiffres pareils, on ne peut pas dire que nos amis les animaux affectionnent particulièrement le concept de fidélité… Peut-être parce que leur but est de perpétuer au mieux l’espèce?

Toutefois, il y a quelques animaux monogames qui pourraient donner une leçon de fidélité aux êtres humains. Quand ils choisissent leur partenaire ça dure pour toute la vie! Leur amour est inconditionnel!

Les animaux les plus fidèles sont…

  • Le gibbon

Résultat de recherche d'images pour Du type de primates monogames, les gibbons créent des liens qui durent toute une vie.

Ils font partie des 6% des primates monogames sur les 300 espèces connues. 

Le couple gibbon ne se quitte jamais et élève les enfants ensemble. Voilà de quoi inspirer les hommes et le femmes…

  • Le cygne

Le cygne est le symbole de l’amour éternel. Dans la mythologie grecque aussi le cygne est mentionné lors de l’union entre Zeus et Léda. Afin de séduire Léda qui s’était changée en oie, Zeus se transforma en cygne.les cygnes sont fidèles en amour

Avant de s’aimer pour la vie, les cygnes se fiancent et prennent le temps de se découvrir. Ces fiançailles peuvent même durer des années. Si jamais un jeune mâle tente de lui ravir sa dulcinée, le cygne fera tout pour écarter l’intrus. S’il réussit, lui et sa conjointe se livreront à une cérémonie du triomphe accompagnée d’un duo vocal! 

Wow, je dois dire que désormais et pour le restant de mes jours, je saluerai les cygnes avec respect!

  • Le loup

Le loup choisit souvent sa compagne dès sa première année. Il arrive aussi qu’une jeune femelle qui jette son dévolu sur un mâle.le loup est un animal fidèle

Une meute de loups s’organise autour d’un couple dominant, puis ses petits et ensuite les loups inférieurs. Seule la femelle dominante peut se reproduire avec le mâle dominant. Si la meute est très nombreuse, le mâle dominant permettra à une autre louve d’avoir également des petits,  mais pas plus.

Dès cet instant, tous les autres loups perdent leur capacité de se reproduire. Franchement, si vous êtes un homme et que l’on vous traite de loup, comprenez que c’est un compliment!

LIRE AUSSI: Chercher et garder l’amour à l’ère du digital | mission impossible ?

La fidélité, les Hommes et le mariage…

Nous ne pouvons parler de la fidélité sans aborder l’infidélité, l’adultère, ou sans la cadrer dans un contexte qui est le mariage, car hors mariage, cette infidélité est appelée, « fornication ». Quand un homme ou une femme rompt le serment d’engagement envers leur compagnon respectif, en ayant avec eux des relations sexuelles, nous dirons qu’ils ont été infidèles. 

La fidélité est un des piliers du mariage, le prêtre demande même que les conjoints se jurent fidélité lors de la bénédiction du mariage catholique et ils le jurent tous, sans hésiter. Mais qu’arrive-t-il alors après ?La fidélité et le mariage

L’infidélité n’est pas à confondre avec la polygamie

Nous ne sommes pas « obligés » d’être fidèles puisque cela est censé être l’aboutissement d’un amour certain et véritable. Seulement, voilà, être infidèle ne signifie pas ne plus aimer son conjoint, mais plutôt avoir de l’attirance sexuelle avec une autre personne et assouvir cette envie, rien que ça, dit- on ! La notion de l’interdit n’y est sans doute pas pour rien et la recherche constante du frisson, ce frisson même qui nous pousse à dire un jour « oui je le veux » et qui avec le temps, l’habitude, s’estompe.

La polygamie n’est pas à confondre avec l’infidélité. Bien que la polygamie soit interdite en Europe, en Amérique du Nord et en Asie, dans de nombreux pays. Elle est tolérée voire autorisée dans certains pays africains ainsi que les pays avec une forte population musulmane car l’Islam autorise la polygamie.

« Sommes- nous des chasseurs de frissons ? »

Sur quoi serait basé le mariage et à quoi cela servirait de s’unir pour la vie si au bout

de compte, nous ne sommes pas capables d’en respecter les serments ? Tout ceci ne serait donc qu’une mascarade ? Une mise en scène ? Des questions évidentes dont les réponses sont à ce jour encore moins évidentes étant donné que la fidélité n’est plus aussi sacrée qu’elle le fût dans le temps de nos grands-parents. Ce qui se cachait ne se cache plus, les femmes sont plus « légères » et les hommes plus « libres ».

Le nouveau concept c’est le [polyamour]

Le polyamour c’est une philosophie des relations amoureuses dans laquelle les partenaires ont le droit d’aimer plusieurs personnes en même temps et de manière tout à fait assumée. Le polyamour c’est comme l’amour traditionnel mais avec d’autres personnes en plus; l’amour au pluriel quoi. Un chouette petit mot qui vient remplacer le mot polygamie. C’est fou comme nous nous réinventons constamment pour soulager notre conscience. 

Ni échangistes ni libertins, ils revendiquent la possibilité d’être épris de plusieurs personnes, ouvertement et honnêtement.

C’est comme si la modernité, avec l’aide de la technologie notamment, gomme de plus en plus le côté « sacré » des unions et ramène de nouveaux codes. Et demain, qu’en sera-t-il du couple tel que nous le pensions jusqu’ici?

Est-ce que c’est la société qui nous transforme ou est-ce nous qui la transformons ?Est-ce que la vision du couple a changé ou est-ce juste le fait que les nouvelles vont plus vite grâce à la technologie?

Ce sont des questions ouvertes et le temps aussi y répondra certainement mieux que quiconque…

Laissez un commentaire

© Copyright Nancy Kawaya - Proudly powered by Your Digital Project

Retour en haut ↑

Close